Présentation

Historique

Tel un écrin, le territoire du Parc National de Port-Cros est reconnu pour ses fonds marins merveilleux.

Ce territoire a longtemps été utilisé par les scientifiques pour mener de très nombreuses études nationales et internationales.
Néanmoins, les études de suivis réalisées renseignaient l’état d’une population ou d’une espèce, sur un instantané. Sans avoir une vision globale de l’état de conservation du milieu les données engrangées permettaient de laisser présager des effets des mesures de protection. Le Parc a vu émerger la nécessité de créer un outil de gestion efficace et pérenne dont la mise en œuvre serait assumée par les agents.

La prise en compte de toutes les activités et de leurs impacts est nécessaire afin de proposer des solutions de gestion adaptées et intégrées.
Besoin pour les gestionnaires d’avoir un retour sur les actions menées.
Etat de santé du milieu ? Efficacité de la gestion? Retombées positives sur le milieu? Confort ou désapprobation? Évolution des mentalités? Notion de protection pas forcément = interdiction
Outil à vocation utile + exportation

Territoire

L’Observatoire concerne les territoires marins des îles de Port-Cros, Porquerolles, Le Levant et la zone marine de la Presqu’île de Giens. Ces territoires sont écologiquement proches mais sont soumis à des pressions différentes. Une approche comparative permettra de juger des mesures les plus adaptées à chaque site. Les sites sont soumis à différents degré de réglementation :
Levant : espace marin d'accès restreint
Port-Cros : espace marin cœur de parc, forte protection
Porquerolles : espace marin en zone Natura 2000
Presqu'île de Giens :site témoin, réglementation de droit commun

Objectif de l'observatoire

L’Observatoire de la biodiversité et des usages marins littoraux est une initiative du Parc National de Port-Cros. Sa création va permettre comme son nom l’indique d’observer l’évolution de la biodiversité en fonction des pressions d’usage existantes
Il constitue un outil de gestion dont l’objectif premier est de promouvoir les mesures de conservation entreprises depuis la création du Parc National de Port Cros et d'en mesurer les bénéfices.
Son action se décline en 3 volets :

  • identifier les pressions d’usage sur le territoire de l’observatoire
  • évaluer les impacts sur la biodiversité
  • mesurer les efforts de gestion développés et adapter les mesures de préservation en fonction de leur pertinence (effet).

La politique menée par le PNPC est de proposer une gestion intégrée des différentes activités sur les îles et alentour dans le but de minimiser l'impact de ces dernières sur la biodiversité qu'elle soit terrestre ou marine.
Mis en œuvre fin 2010, l'Observatoire a pour vocation à terme de proposer des mesures de gestion appropriées pour chaque site ou de réviser les dispositions actuelles.